Yin Yang Family
Livraison OFFERTE
Satisfaction 100%
Equipe Française
Support 24H/24
Temple Zen
Paiement sécurisé

Le Chi (Qi) : c’est quoi ?


Le Chi (Qi) : c’est quoi ?

La force vitale et l’énergie vitale sont deux des traductions occidentales, régulièrement utilisées, du terme qi (ou chi). Cependant, ce concept ancestral, originaire de la philosophie chinoise classique, est bien plus complexe qu’une simple énergie ou force. Agissant comme un liant sur l’univers, il unit et compose toutes choses, il est à la fois tout et rien.

A travers cet article, nous découvrirons ce qu’est réellement le qi, nous en apprendrons également plus sur la manière dont il circule dans notre corps, sur ses différentes fonctions et sur son lien avec le symbole yin-yang.

Comprendre comment fonctionne le chi et à quel point le consolider est important, voilà l’un des objectifs de la MTC et du Qi Kong. Vous découvrirez donc les nombreux bienfaits que le chi peut apporter à votre santé.

Les applications du Qi ne se limitent cependant pas uniquement à votre corps, en effet, le Feng Shui permet de contrôler le Chi qui circule à l’intérieur d’une pièce ou d’une habitation. Il est surprenant d’observer les effets que peuvent provoquer certains changements, en apparence, anodins.

Enfin, vous connaîtrez l’utilité du Chi dans plusieurs arts martiaux chinois et japonais, les bénéfices que ce dernier peut apporter aux performances sportives sont fulgurants.

Le Chi - qu'est-ce que c'est ?

Représentant un fluide imperceptible animant chaque fragment de l’univers, le chi (aussi appelé énergie vitale, souffle ou essence) est issu de la culture traditionnelle chinoise. Il est présent en chacun de nous, il symbolise l’essence même de l’existence, son but est d’unir le corps, l’âme et l’esprit ainsi que tout ce qui les entoure.

Univers

Le concept d’énergie vitale est répandu dans bon nombre d’autres cultures, il porte juste un nom différent. Ainsi, en Inde il est appelé Prana, tandis qu’au Japon il porte l’appellation Ki. Les Amérindien, quant à eux, surnomment cette force vitale le grand esprit. La chose à retenir est que peu importe le nom que porte l’énergie vitale, son rôle à toujours un rapport avec la guérison par l’atteinte de l’équilibre.

Bien entendu, l’équilibre ou le déséquilibre de l’énergie vitale qui circule en chacun de nous peut provoquer des effets importants sur la santé physique et psychique. Alors qu’un Chi sain et équilibré apportera créativité, bien-être et dynamisme, une énergie vitale perturbée pourrait être source de divers maux (léthargie, douleurs physiques, détresse émotionnelle…).

Chi équilibré et chi déséquilibré

Le Yin et le Yang : l’origine du chi

Le Yin-Yang est un symbole ancien représenté par un  cercle symbolisant l’univers, à l’intérieur de ce dernier, deux moitiés de couleurs opposées incarnent chaque élément composant le cosmos ainsi que la dualité et la complémentarité qui y sommeillent.

Collier Yin Yang œil de tigre

La tradition chinoise nous dit qu’au début de l’univers, le Chi n’existait qu’en une forme, la première et l’unique, le wuji. Ce n’est que plus tard que cette première forme  à acquit deux polarités (le Yin et le Yang). Dès lors, le Tàji s’est formé, c’est de ce dernier que provient chaque paire que forment le Yin et le Yang.

Afin de tout savoir sur le symbole de la dualité, notre article sur la signification du Yin Yang est disponible.

Article de blog la signification du yin et du yang

Comprendre ce qu'est le qi en MTC

La médecine traditionnelle chinoise a pour finalité première d’atteindre une santé et un état émotionnel sain et stable en cultivant un chi équilibré et puissant dans l’entièreté du corps. L’acupuncture*, le qigong ou encore le tai chi permettront de résoudre un blocage de chi (bu tong) afin d’éliminer la souffrance (teng) qu’il engendre. De cette façon, une circulation optimale du chi (tong) permettra d’atteindre le teng jr bu tong (un état qui se caractérise par l’absence de douleur ou de maladie.)

Acupuncture

*Circulant le long des méridiens du corps, le chi sert de base à la compréhension de l’acupuncture.

En médecine traditionnelle chinoise (MTC), deux branches principales sont attribuées au concept du qi :

  • La partie nourricière, comportant l’ensemble des choses faisant partie de nous, que nous absorbons (l’eau, l’air et la nourriture).
  • La partie insubstantielle, constituée des éléments faisant déjà partie de nous, qui seront ensuite libérés pour permettre au cycle de la vie de continuer (fluides vitaux et énergies circulant dans le corps).

La plupart des maladies humaines (physiques, émotionnelles ou mentales) sont attribuées au déséquilibre du Qi.

Si vous souhaitez en apprendre plus sur la MTC, nous vous conseillons notre article portant sur ce sujet.

Le yin, le yang, médecine chinoise.

Maintenir l'équilibre du Qi

A l’effigie du Yin et du Yang,  il est nécessaire d’atteindre un équilibre optimal du qi afin de conserver une bonne santé.

 En cas de déséquilibre, en fonction du type de qi impacté, les symptômes peuvent être différents :

  • Le qi parental: aussi appelé yuan, ce type de qi nous est cédé par nos parents, il est ensuite stocké dans les reins.
  • Le qi pectoral: aussi appelé zong qi, il est engendré par la respiration. Ce type de qi est contenu dans la poitrine.
  • Le qi nutritionnel: aussi appelé ying qi, il joue un rôle important dans la circulation des nutriments à travers le corps. Ce type de qi provient de l’alimentation.
  • Le qi défensif: aussi appelé wei qi, il incarne le côté yang du qi nutritionnel, il est donc également produit par la consommation alimentaires, cependant son rôle est différent. En effet, le qi défensif a pour mission de protéger l’organisme contre les maladies et les autres dangers.
Schéma des différents types de ki

    De la même façon, selon qu’il s’agit d’un déficit ou d’un excès de Qi les effets sur la santé varieront :

    • Déficit de qi: les déficits de qi peuvent être dus à de nombreux facteurs, comme le manque de sommeil, d’eau ou de nourriture, d’air sain ou même d’interactions sociales et d’amour.
    • Excès de qi: l’excès de qi est loin d’être plus rassurant que la carence de qi, il est d’ailleurs souvent plus néfaste. Il peut résulté de relations toxiques que vous entretenez à contre cœur, d’une suralimentation ou d’un excès de stress (et d’émotions négatives en général), un environnement pollué contenant des toxines peut également influencer les excès de qi.

    Les différentes fonctions du Qi

    Chacune des substances vitales du qi possèdent cinq fonctions cardinales :

    • L’actionnement: La stabilité de l’énergie vitale indispensable à la croissance et au développement du corps est intimement liée au qi. Les organes Zang-fu, le Xue (sang) et les méridiens sont donc impactés par le qi. Une déficience de ce dernier donnera lieu à un affaiblissement des entités fonctionnelles et des substances vitales, ce qui est susceptible de provoquer des maladies.
    Plante verte en phase de croissance

    • Le réchauffement: le qi à une action sur le maintien de la température du corps à un niveau optimal, il produit la chaleur nécessaire au bon déroulement des fonctions corporelles. Une carence de qi pourrait se manifester par des membres froids, une température corporelle peu élevée ainsi qu’une tendance à vouloir se couvrir ou à boire des boissons chaudes afin de lutter contre le froid.
    Ampoule en feu

    • La défense: Le qi a un rôle protecteur, il empêche les éléments extérieurs potentiellement dangereux (agents pathogènes, pollution…) d’atteindre l’organisme.
    Défense immunitaire

    • Le confinement: Le qi permet aux  organes et aux fluides corporels (jinye) de rester à la bonne place et de ne pas s’échapper en abondance. Ainsi, le sang est conservé dans les vaisseaux sanguins et les fuites de fluides corporelles tels que la transpiration ou la salive sont régulées. Une déficience du qi pourra donc également porter atteinte aux organes et aux fluides corporels.
    Sang globule rouge

    • La transformation: Le qi vielle également à ce que les éléments extérieurs nécessaires à la vie, tels que l’air et la nourriture, soient assimilés et transformés de façon optimale.
      Nourriture

        Comment ressentir le Qi ?

        Le qigong et l’acupuncture sont deux des pratiques qui peuvent vous aidez à ressentir directement le flux du qi. La chose sera plus aisée et rapide pour certains pratiquants que pour d’autres. En effet, comme pour toute compétence, les facilités innées ne sont pas similaires entre plusieurs individus. Cependant, vous êtes probablement capable de ressentir les mauvaises ou les bonnes énergies et vibrations émanant d’un lieu ou d’une personne. Si vous posséder cette capacité à ressentir l’atmosphère qui émane d’une pièce ou d’un individu, alors vous êtes également doté de la capacité vous permettant de ressentir le Chi. 

        Vibrations

        Nous avons habituellement le réflexe d’imaginer notre corps en tant qu’entité purement physique. Cependant, le taoïsme nous rappelle que nous pouvons ressentir notre corps comme une substance fluide, libre et modelable. En effet, n’oublions pas que ce dernier est composé principalement d’eau, tandis qu’au niveau atomique, 99,99% de notre corps est constitué de vide.

        Le qigong, la méditation et l’acupuncture aideront efficacement l’esprit à développer sa capacité à ressentir le monde sous toutes ses formes, jusque dans ses vibrations les plus profondes. A partir de ce moment, il sera possible d’entrevoir les formes d’énergies liées à nos émotions et à nos pensées, mais également de ressentir les flux de qi traversant sans cesse notre corps. L’acquisition de ces connaissances donnera lieu à un potentiel de compréhension et d’action plus grand au sein d’un puissant monde vibratoire.

        Méditation

        De quelle façon le chi circule-t-il ?

        C’est par le biais des méridiens (canaux invisibles) que le chi peut circuler dans le corps. Les méridiens principaux et secondaires, ainsi que leurs points d’intersection (point de concentration du chi) forment un véritable réseau permettant la circulation du chi.

         Les siècles n’ont absolument pas changé la topographie des méridiens, le schéma dessiné par Li Shizhen (un médecin du 16ème siècle) est toujours utilisé, notamment en acupuncture. Selon ce dernier, 8 méridiens « extraordinaires » et 12 méridiens « ordinaires » font office de canaux entre les 361 points d’acupuncture du corps.

        Les organes, la peau ainsi que les muscles sont également reliés par d’autres méridiens que ceux cités ci-dessus, cependant, en fonction des périodes de l’histoire ou des pratiques médicinales, ces derniers sont resté en changement perpétuel.

        Le Chi dans les arts martiaux

        Etant donné l’influence que l’équilibre du chi a sur les capacités du corps humain, il ne fait aucun doute que son utilité dans les arts martiaux n’est plus à prouver.

        Les arts martiaux chinois utilisent le chi soit en termes de maîtrise de la circulation, d’utilisation du souffle ou de renforcement musculaire.

        Arts martiaux asiatiques

        Le taiji quan utilisera par exemple un procédé de respiration par le ventre de manière à stimuler le dantian inférieur pour accentuer la profondeur du souffle du combattant. De cette façon, l’effort sera à la fois plus durable et plus puissant.

        Le kung-fu shaolin, quant à lui, est basé sur la détermination de zones précises du corps de l’adversaire, les coups portés à ces endroits affaibliront l’opposant avec plus d’efficacité.

        Concernant les arts martiaux japonais, quelques différences sont présentes quant à l’utilisation du qi. Les japonais associent chaque impact et chaque coup porté à un échange de qi entre les adversaires. Ils considèrent donc que ce sont les points vitaux, là où les méridiens se rencontrent, qui doivent être visés.

        Art martiaux combat

        Ainsi, le qi est présent dans plusieurs branches des arts martiaux japonais, comme l’aikido, ayant pour but d’unifier le qi des combattants afin de former une coopération et non une adversité. Le ninjutsu utilise également le qi afin de déterminer à l’avance les actions de l’ennemi pour pouvoir le contrer, les Japonais appellent cela la vigilance (le zanshin).                                             

        Le chi dans le Feng shui : un lieu de vie sain

        Le Chi est le premier des cinq principes du Feng Shui.

        • Principe n° 1 : Le Chi
        • Principe n°2 : Les cinq éléments
        • Principe n°3 : Le Bagua
        • Principe n°4 : Le Yin et le Yang
        • Principe n°5 : Continuité et connectivité

        A l’effigie d’une personne qui ressentirait une énergie négative et épuisante, un lieu peut également posséder une ambiance lourde et sombre. Le Feng Shui permet d’atténuer ces problèmes en effectuant certains ajustements. En effet, les angles aigus, les lignes droites et certains objets placés à de mauvais endroits sont tant de facteurs qui peuvent bloquer les flux positifs de chi.

        Le chi pénétrera dans une pièce par la porte d’entrée et en sortira par la première issue sur son chemin (porte, fenêtre…). Ce dernier sera soit positif soit négatif, il est donc nécessaire de structurer la pièce afin d’établir des changements quant à la façon dont le chi se comportera.

        Bague Yin Yang Feng Shui

        Si vous souhaitez mieux appréhendez ce qu’est le chi positif, il n’y a rien de plus aisé, il vous suffit de vous imaginer votre restaurant préféré, là où vous appréciez l’ambiance et où vous vous sentez d’une humeur merveilleuse. Les sensations que vous ressentez à cet endroit sont dues à son chi positif. Cette énergie est engendrée par l’ensemble des éléments du restaurant, des sets de table élégants, jusqu’à la disposition général de l’endroit, le rendant conviviale et chaleureux.

        Restaurant chaleureux

        A l’inverse, il vous suffira de vous imaginer un endroit qui vous met mal à l’aise pour comprendre ce qu’est le chi négatif. Vous pourriez par exemple penser à un bureau, aux murs blanc et froid, où l’éclairage est dérangeant et lourd. Lorsque vous vous trouvez dans un tel endroit, il y a de forte chance que vous puissiez aisément palper l’énergie négative qui y circule.

        Bureau abandonné

        Des effets extrêmement négatifs peuvent découler d’une situation ou le chi est bloqué. Cette condition, appelée le sha chi peut se répercuter aussi bien sur votre environnement que sur votre vie quotidienne. L’énergie négative qui se dégage d’une maison, d’un appartement, d’un bureau ou de tout autre endroit peut vous affecter mentalement et physiquement si vous y êtes régulièrement exposé.

        Trois catégories d’objets peuvent être source de chi négatifs et donc interférer avec l’harmonie d’un endroit :

        • Les objets que vous n’aimez pas
        • Les objets cassés
        • Les objets qui vous encombrent

        Après que vous ayez identifié les éléments qui correspondent aux descriptions ci-dessus, nous vous conseillons vivement d’appliquer « la règle des 3R ». Remplacez, réparez ou simplement retirez ces éléments de la pièce où il se trouve afin de faire disparaître le chi négatif qu’ils véhiculent.

        Collier Yin Yang Feng shui

        Le Chi et le taoïsme : pratiquer le Qi gong.

        Les taoïstes pratiquent la méditation et cherchent à pleinement ressentir le chi afin d’en prendre conscience. Cela a pour objectif final de permettre aux pratiquants de rapprocher leur conscience du fonctionnement originel de la nature et de l’univers.  Cette pratique basée sur des méditations (de visualisation, de respiration, de mouvement …) s’appelle le Qi gong, les vertus de cette dernière portent sur une stimulation du chi.

        Collier yin yang Tao

        N’hésitez pas à consulter notre article de blog portant sur le sujet du Taoïsme.

        Au cours d’une séance de Qi gong le souffle du chi rencontrera trois points précis (les dantians), ces derniers sont également nommés centres de raffinage :

        • Le dantian inférieur: C’est à partir de ce point, situé sous le nombril, que le chi est généré.
        • Le dantian intermédiaire: C’est à cet endroit, à proximité du sternum et du cœur, que le chi subit son premier raffinement afin de se métamorphoser en Shén (une forme de chi plus mentale et délicate).
        • Le dantian supérieur: Ce point situé au niveau de la tête représente la dernière phase de transformation du chi, ce dernier atteint alors une forme spirituelle et alignée avec les l’univers et ses lois. Cette dernière étape est l’état d’équilibre que les taoïstes cherchent à atteindre au cours de leur méditation.

        Conclusion

        Les actions que nous effectuons chaque jour et l’ambiance des endroits que l’on fréquente sont donc autant de petits détails qui peuvent lourdement influencés notre Qi.

        Il est important de retenir qu’un Qi équilibré est synonyme de fusion avec sa nature profonde et avec l’univers. Effectuer de petites actions au quotidien pour consolider son Qi et, ainsi, mieux le comprendre peut être vecteur de nombreux bénéfices dans une multitude de domaines.

        Boutique yin yang


        Laissez un commentaire

        Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

        Auteur : Sacha

        "Yin Yang Family fût fondé pour permettre aux esprits libres de se retrouver et d'élargir leur culture zen. J'espère que cet article de blog t'a permis d'en savoir plus sur le sujet qui t'intéresse."